· 

Si ça vaut le coup de le faire, ça vaut le coup de le faire maintenant !

Mon article aurait pu également s’appeler : comment tenir ses bonnes résolutions. Mais  je suis persuadée, entre nous, que vous devriez vous sentir libre de prendre de nouvelles résolutions à tout moment et pas en attendant le premier janvier.

Si votre objectif vaut le coup, ça vaut le coup de le faire maintenant, non ?

 

Mais pourquoi jusqu’ici n’avez-vous pas réussi à tenir vos résolutions ? Honnêtement, dans la majorité des cas, je ne pense pas que ça soit une question de flemme (contrairement à ce que beaucoup de mes étudiants croient) ni d’emploi du temps trop chargé (on a tous 24 heures dans une journée et certains savent très bien les utiliser pour avancer vers leurs objectifs).

 

Je pense qu’en fait vous n’êtes tout simplement pas en phase avec vos objectifs ! Ce qui est plutôt fou quand on y pense, c’est que la majorité d’entre nous ne se sentent pas suffisamment heureux mais ne prennent pas pour autant leur vie en main !

reussir ses objectifs, tenir ses resolutions, accomplir ses objectifs, reussir sa vie, succes 2019

 

Mais comment on prend sa vie en main ? Pour moi cela nécessite au moins :

 

1.     De comprendre ce qui est important pour vous, de hiérarchiser ces choses par ordre d’importance dans votre vie et de vous engager à vivre en accord avec vos engagements.  

Soyez intègre avec vous-même. C’est quand même la base de votre bien-être ! C’est le sujet de ma précédente vidéo que tu peux retrouver sur ma chaine.

 

2.     De définir correctement et précisément vos objectifs. Si vous vous fixez comme objectif de ne pas grossir, je peux vous garantir que vous êtes déjà dans l’échec. C’est bien de savoir ce que l’on ne veut pas, c’est encore mieux de savoir ce que l’on veut vraiment.

Donc prenez un papier et un crayon et notez tout ce que vous voulez obtenir  (et je ne parle pas nécessairement de matériel) dans votre vie.

Aidez-vous de la vidéo que j’ai déjà faite sur le sujet pour définir clairement et précisément ce que vous voulez.

 

3.     De travailler sur vos peurs et sur vos croyances limitantes (et tout le monde en a).  Je commence toujours mes interventions devant les lycées avec le clip de Big flo et Oli et la chanson « Dommage ». Si vous la connaissez vous savez de quoi je parle.

Quand j’ai commencé mon activité, j’étais persuadée que j’étais trop jeune pour être prise au sérieux dans le monde de l’entreprise. En réalité, cela m’a aider à décrocher plein de contrats que je n’aurai peut être pas pu avoir avec quelques années de plus !

Vos croyances et vos peurs agissent comme une sorte de frein a main psychologique sur votre vie. Une fois que vous les aurez repéré et canalisé, vous avancerez plus vite et sans efforts !

 

4.     De muscler votre autodiscipline. La motivation est une étincelle très forte et brillante au début mais qui peut rapidement s’essouffler. Et c’est là qu’intervient votre autodiscipline. Cette force de volonté est comparable à un muscle. Plus on l’entraîne, plus elle se développe et plus il est facile de rester focaliser sur ses objectifs et d’avancer sans efforts excessifs.

Je prends l’exemple de la course à pied puisque c’est quelque chose qui me parle et qui vous parle peut être à vous aussi. Je vous le garanti, on ne devient pas féru de course du jour au lendemain. Au début c’est long, c’est dur, c’est pénible (même dans le cadre d’une reprise après une blessure). On doit se motiver à bloc pour chausser les baskets et sortir et quand on y est on est pressés de rentrer. Puis peu à peu, cela devient une habitude et on se pose de moins en moins la question de savoir si on doit chausser ses baskets : on les chausse et puis c’est tout. Le pire dans tout ça c’est qu’on commence même à prendre du plaisir en courant ! Dans mon cas on se retrouve même à faire le marathon deux années de suite !

Et c’est génial, parce que dans ce cas la motivation a fait place à l’autodiscipline puis à l’habitude et maintenant on peut se focaliser sur un autre objectif à atteindre pour avancer davantage encore vers ses propres valeurs, ses propres objectifs.

 

Allez maintenant c’est à vous de jouer pour prendre votre vie en main et d'avancer petit pas par petit pas vers vos objectifs et vos rêves. En attendant ma prochaine vidéo sur les croyances limitantes, je t’invite à t’abonner à ma chaine youtube si tu ne l’as pas déjà fait et à partager cet article s'il t’a inspiré. Et si tu veux aller plus loin dans ta démarche, n'hésite pas à me contacter pour entamer une démarche de coaching à partir de TES objectifs. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0